French Sculpture Census

PRÉSENTATION

Washington by Houdon in Richmond Statue de la Liberté par Bartholdi

Depuis le voyage de Houdon en 1785 et sa statue de Washington (Richmond) (ill.), puis le don par la France de la Statue de la Liberté (1886) (ill.), la sculpture française tient une place particulière aux Etats-Unis. Pour la première fois, le Répertoire des sculptures françaises (1500-1960) dans les collections publiques américaines révèle l’ampleur et la richesse de cet ensemble. Il fait découvrir de nombreuses œuvres disséminées sur le territoire américain, conservées dans des lieux aussi différents que des musées, des maisons historiques, des bâtiments administratifs, des collections d’entreprise ou des places publiques.

Le Répertoire des sculptures françaises permet aussi l’étude de l’histoire du goût, de la constitution des collections des musées, du commerce d’art et du cheminement des œuvres de la France vers les Etats-Unis.

Notre souhait est qu’il soit utilisé par le public le plus large possible, professionnels des musées, chercheurs, historiens, collectionneurs, marchands et tous ceux qui aiment la sculpture française ou souhaitent mieux la connaître. Riche actuellement d’env. 9200 sculptures, il est en constante évolution, le nombre final d’œuvres étant estimé à 15 ou 20 000.

Il faut donc revisiter le site régulièrement !

Si vous souhaitez nous signaler des œuvres ou apporter des informations complémentaires, vous pouvez nous écrire à : info@frenchsculpture.org.

Et si vous souhaitez soutenir le Répertoire par un don, envoyez-le à :

Institut national d’histoire de l’art
Pour le Répertoire de sculpture française
2 rue Vivienne
75002 Paris
France

ou

Nasher Sculpture Center
French Sculpture Census
2001 Flora Street
Dallas TX 75201
Etats-Unis

Merci beaucoup par avance !

QUELQUES EXPLICATIONS

« Sculpture »

Sous le terme de sculpture, ont été retenus les sculptures, les médailles et plaquettes, les biscuits de Sèvres, les sculptures réalisées en céramique et dans de rares cas des objets utilitaires.

« Française » ou la « French Connection »

Toute sculpture se trouvant dans le Répertoire a un lien avec la France !
Dans l'immense majorité des cas, son auteur est français, de naissance ou par naturalisation, mais elle peut aussi avoir été créée en France par un artiste venu y travailler durablement ou s’y établir définitivement.

« Collections publiques américaines »

Le Répertoire englobe les musées d’art ou de sciences, les bibliothèques, les institutions publiques, les bâtiments publics ou administratifs, les maisons historiques, l’espace public. Les collections d’entreprise sont incluses avec l’accord de l’entreprise.
Pour la majorité des musées catalogués, les collections sont couvertes de façon exhaustive.

QUELQUES PRÉCISIONS

L’auteur de chaque sculpture est celui indiqué par chaque musée. Merci de noter que la mission du Répertoire de sculpture française est de rassembler des informations déjà publiées ou les opinions des experts sur les objets et non d'émettre un jugement sur eux.
Sa mission n'est pas non plus d'authentifier des objets ou de participer à des transactions commerciales.
La période (siècle) d’une sculpture est celle de son modèle et non celle de sa réalisation qui peut être postérieure. Ainsi, un buste en bronze fondu en 1880 à partir d’un modèle de 1780 est considéré comme étant du XVIIIe et non du XIXe.
La date de la fonte (exécution en bronze) est donnée lorsqu’elle est connue.
Les dimensions sont en inches (version anglaise du site), en centimètres (version française du site).
Les musées mettent régulièrement à jour les informations en ligne sur les œuvres ; en cas de question précise, il est donc conseillé de s’adresser directement à l’institution propriétaire.
Le site est bilingue, mais certains textes décrivant les oeuvres n'ont pas encore été traduits en français ; que les lecteurs francophones veuillent bien nous excuser.
Les images sont en phase d'acquisition ; de même que les fiches, leur nombre va grandir constamment.

Droits

Les droits des artistes ne se trouvant pas encore dans le domaine public ont été réglés par l'intermédiaire de l'Artists Rights Society (ARS), société correspondante de l'ADAGP (Paris), et de VAGA.
La reproduction, y compris le téléchargement, de ces images est interdite par les lois régissant les copyright et par les conventions internationales sans l'accord préalable écrit de Artists Rights Society (ARS), New York, ou VAGA, New York.
Les droits de quelques artistes sont gérés directement par les ayant-droits ou leurs représentants. Ils ont tous été contactés.
Je remercie chaleureusement les entités ou personnes suivantes pour la gratuité qu'elles m'ont accordée :
 - L'Association Structures sonores Baschet, qui représente les frères Bernard et François Baschet,
 - Monsieur Dominique Jean, qui représente le sculpteur Marcel Jean,
 - Monsieur Paul Laurent, qui représente le sculpteur Robert Laurent,
 - M. Hanno D. Mott, qui représente la Succession Lipchitz.
En cas d'erreur dans les crédits mentionnés sur ce site, merci de nous avertir en nous écrivant à : info@frenchsculpture.org.

Images

Les images de ce site ont été généreusement fournies gratuitement par les musées eux-mêmes. Qu'ils reçoivent ici l'expression de ma gratitude la plus sincère pour l'aide apportée ainsi au Répertoire de sculpture française.
Je demande instamment aux internautes de ne pas copier ces images, mais de s'adresser directement aux musées.

Comment citer

Merci de citer le Répertoire de sculpture française comme suit :
"frenchsculpture.org, un projet de Laure de Margerie, financé par l'Université du Texas à Dallas, le Nasher Sculpture Center, l'Institut national d'histoire de l'art, le Musée d'Orsay, l'Ecole du Louvre et le Musée Rodin, consulté le jj/mm/aaaa".

Illustrations :
1. Jean-Antoine HOUDON, George Washington, Richmond, Capitole (ph. Wikimedia, Albert Herring)
2. Frédéric-Auguste BARTHOLDI, Statue de la Liberté, New York, Liberty Island (ph. Wikimedia, http://www.flickr.com/photos/featherboa/43040507/)

 

HISTOIRE DU PROJET 

Musée d'Orsay à Paris Documentation du Musée d'Orsay à Paris

L’une des richesses du Centre de documentation du musée d’Orsay (ill.) à Paris, où j'ai travaillé pendant plus de trente ans, est son fichier topographique (ill.) qui recense les sculptures françaises du XIXe siècle dans le monde entier. Mis en place par les conservateurs Anne Pingeot et Antoinette Le Normand-Romain et par moi-même, il compte env. 100 000 photographies.

C’est avec ce modèle en tête qu’en 2001, lors d’un séjour au Clark Art Institute à Williamstown, Massachussetts, j’ai profité de la remarquable bibliothèque d’art pour commencer à cataloguer de façon systématique les sculptures françaises du XIXe siècle dans les musées américains. Le Répertoire des sculptures françaises était né.

En 2009, lors de mon installation à Dallas, je repris le projet, mis en veille depuis 2001, l’élargissant aux sculptures de 1500 à 1960 et à toutes les collections publiques, musées, institutions publiques, maisons historiques, espace public. Je prévis alors que le Répertoire sera accessible gratuitement et à tous par le biais d’internet. Avec enthousiasme, le professeur Richard R. Brettell, professeur d’Art et Esthétique à l’Université du Texas à Dallas (UTD), approuva le projet lorsque je le lui présentai. En lui consacrant une partie des fonds de son Centre pour l’étude interdisciplinaire des musées (Center for the Interdisciplinary Study of Museums, CISM) puis de l'Institut Edith O'Donnell d'Histoire de l'Art (The Edith O'Donnell Institute of Art History, EODIAH), il permit au Répertoire d’exister.

Les uns après les autres, des partenaires français et américain rejoignirent le projet et apportèrent leur contribution, Musée d’Orsay (Paris), Institut national d’histoire de l’art (Paris), Nasher Sculpture Center (Dallas), Ecole du Louvre (Paris) et, récemment, Musée Rodin (Paris). Des musées américains demandèrent à y participer.

En 2010, le Nasher Sculpture Center proposa d’héberger le site internet, assurant ainsi l’objectif initial d’accessibilité à tous les publics.

En 2011, le département des sculptures et arts décoratifs du J. Paul Getty Museum, à Los Angeles, m’invita comme chercheur associé pour étudier les très riches dossiers constitués à partir de 1976 par le conservateur des sculptures Peter Fusco.

En décembre 2014, après cinq ans de travail, le Répertoire et ses premières 7000 fiches sont mis en ligne.

Des milliers d’autres viendront les rejoindre dans les années qui viennent.

Laure de Margerie
Directrice

Illustrations :
1. Musée d'Orsay, Paris (ph. Wikimedia, dalbera)
2. Fichier topographique de la Documentation Sculpture, Documentation du Musée d'Orsay, Paris (ph. Nadège Horner)

 

L’ÉQUIPE

INITIATRICE ET DIRECTRICE DU PROJET

Laure de Margerie, Nasher Sculpture Center, Dallas, Maillol, Night
Laure de MARGERIE

COMITÉ SCIENTIFIQUE

du côté français :
 - Geneviève BRESC-BAUTIER, Conservateur général honoraire, département des Sculptures, Musée du Louvre, Paris
 - Brigitte LÉAL, Directeur des collections, Musée national d’Art moderne, Centre Georges Pompidou, Paris
 - Antoinette LE NORMAND-ROMAIN, Directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art, Paris
 - Anne PINGEOT, Conservateur général honoraire Sculpture, Musée d’Orsay, Paris

du côté américain :
 - Valerie FLETCHER, Senior Curator au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washington, D.C.
 - June HARGROVE, Professeur d’histoire de l’art du XIXe, Université du Maryland, College Park, MD
 - Mary LEVKOFF, Directeur du musée de Hearst Castle, San Simeon, CA
 - Anne POULET, Directeur honoraire de la Frick Collection, New York

TRADUCTRICE BÉNÉVOLE

Gina GRANGER, Detroit, Michigan

STAGIAIRES DE L'ÉCOLE DU LOUVRE

(env. deux mois chacune)

2011 :
 - Laureen BARDOU, à Washington : Les collections de sculpture française de la National Gallery de Washington, D.C.
 - Alexa CATALAN, à Dallas : Préparation à la mise en ligne de la base de données sur la sculpture française dans les collections publiques américaines
 - Anne-Laure GARREC, à Dallas : Un cas tardif d’Art déco français à Dallas : Pierre Bourdelle, Raoul Josset, Joseph Martin à Fair Park
 - Margaux PEREZ, à Chicago : Les envois français, leur réception et leur devenir à la World’s Columbian Exposition de Chicago en 1893
 - Nelly TARAVEL, à Boston : Les collections de sculpture française des musées de Boston et environs immédiats : méthodologie d’un recensement

2012 :
 - Ana BELTRAN, à New York : Les envois français à l’Exhibition of the Industry of all Nations à New York en 1853, leur réception et leur devenir. Le voyage du sculpteur Antoine Etex à New York en 1855 et son intervention juridique
 - Charlotte QUIBLIER, à Dallas : L’intégration des images dans une base de données, aspect technique, organisationnel, juridique
 - Charlotte QUIBLIER, à New York : Vocabulaire et innovations : la désignation des sculptures du XXe siècle
 - Anaïs QUINSAT, à Philadelphie : La fortune critique de Rodin aux Etats-Unis : l’exemple de la collection du Rodin Museum de Philadelphie
 - Marie-Claire RODRIGUEZ, à Pittsburgh : Les envois français (peinture et sculpture) aux Carnegie International Expositions à Pittsburgh (depuis leur création en 1895), leur réception et leur devenir
 - Katell SINOU, à San Francisco : Les envois français à la Panama-Pacific Exposition de San Francisco en 1915, leur réception et leur devenir

2013 :
 - Clémentine DELPLANCQ, à New York : Répertoire des sculptures françaises à New York, dans les musées non déjà catalogués, dans les institutions culturelles, dans l'espace public et sculpture architecturale
 - Camille JOLIN, à Philadelphie : Les envois français à la Centennial International Exposition à Philadelphie en 1876, leur réception et leur devenir
 - Pauline PARENT, à New York : Entre Paris et New York, la vie et l'oeuvre du sculpteur Joseph-Charles de Blezer
 - Clémentine PERRIER, à Los Angeles : Complément d'information à apporter sur les fiches déjà saisies et saisie de la collection de 438 médailles du Los Angeles County Museum of Art

2015 :
- Coralie MOUTON, à Dallas : La collection de sculpture française au Iris & B. Gerald Cantor Center for Visual Arts à Stanford University et au Zimmerli Art Museum à Rutgers University, New Brunswick, NJ. La sculpture française sur le site SOS! (Save Outdoor Sculpture!)
 - Clémence FAURE, à Minneapolis : Les collections de sculpture française du Minneapolis Intitute of Art, du Milwaukee Art Museum et du Chazen Museum of Art, Madison

2016
 - Virginie GUFFROY, à Dallas : Sculptures françaises dans les collections de : Brooklyn Museum of Art, Brooklyn, NY ; Jordan Schnitzer Museum of Art, University of Oregon, Eugene, OR ; Currier Museum of Art, Manchester, NH ; Vanderbilt University Fine Arts Gallery, Nashville, TN ; American Philosophical Society, Philadelphia, PA ; Portland Art Museum, Portland, OR ; Kempert Art Museum, St. Louis, MO ; Corcoran Collection, National Gallery of Art, Washington, D.C. ; oeuvres du sculpteur Léonard Crunelle ; oeuvres du sculpteur Houdon sur le site SOS!

2017
 - Lara CAVALLO, à Williamstown: Sculptures françaises dans les collections du Historic Deerfield and Five Colleges Museums Consortium ; médailles à la Yale University Art Gallery, New Haven, CT
 - Marie PASSERA, à Williamstown: Sculptures françaises dans les collections de : Washington County Museum of Fine Arts, Hagerstown, MD ; le La Fayette de Bartlett ; et d'autres à venir

AUTRES STAGIAIRES ET BÉNÉVOLES

 - Charline FOURNIER-PETIT, Chicago: Saisie dans la base de données (bénévole avril 2014-juin 2015)
 - Gabriel MESLAY, Sciences Politiques, Reims: Saisie dans la base de données, préparation du lancement du site internet (stagiaire, juin 2014)

Que cette équipe soit chaleureusement remerciée pour son soutien et pour sa contribution au Répertoire de sculpture française !

Illustration :
1. Laure de Margerie à côté de la Nuit d'Aristide MAILLOL, Dallas, Nasher Sculpture Center (ph. Olivier Meslay)